Bienvenue à Ousse Suzan

Bienvenue à Ousse Suzan

Ousse est un hydronyme pré-latin, du nom du cours d’eau qui la traverse. As-Suzan, As du Haut, ou du Sud, par opposition à Arjuzanx. Des indices du Néolithique final, haches polies, y sont présents ainsi que de la céramique à décors de cordons et pastillages du Bronze moyen. On y a trouvé aussi d’intéressants vestiges d’activité métallurgique bronzière (moule, nodules).

Au Moyen-Age, Ousse faisait partie de la jurade de Villenave tandis que Suzan était rattachée à celle d’Igos, en Brassenx. Une motte fortifiée, à Agès, était le siège d’une petite seigneurie. La chapelle Saint Baptiste est d’origine romane. Remaniée plusieurs fois, elle fut dotée au Xvème siècle, d’un vaste porche semi-circulaire fortifié (meurtrières). Une curieuse galerie a été rajoutée au XVIIIème siècle. De très belles peintures murales du XVIème siècle ont été mises à jour récemment  Suzan était probablement située sur une voie secondaire du pèlerinage vers St Jacques de Compostelle.

Plusieurs fontaines, soulageant divers maux, sont fréquentées encore de nos jours : St Jean-Baptiste, Saint Girons, Sainte Rose. Il existait plusieurs moulins situés sur le Bez et le Suzan : « le moulin de Suzan est affermé par Jean de Serres conseiller en 1657 », le moulin de Cassouat, celui de Parantiz.

La foire de la St Michel (29 septembre) attire chaque année des milliers de personnes . Depuis des temps immémoriaux, domestiques, valets de ferme, nourrices s’y rendaient pour trouver un maître. Les bergers y renouvelaient leurs sonnailles, esquirres.

Après la réunion des deux communes en 1848, les landes, alors fréquentées par de grands troupeaux de moutons, furent ensemencées en pins maritimes. L’activité économique est basée sur l’agriculture et l’exploitation de la forêt.



Veuillez patienter pendant le chargement de la carte...